LE CABANON DE L’ONCLE JO

de Maud Garnier & Marc Robinet


1967, la Guerre des 6 jours éclate. Les derniers juifs de Tunisie et du Maghreb sont contraints de fuir. Lili (9) et sa mère Mina (40) quittent précipitamment leur pays et sont accueillies à Saint-Denis dans l’appartement de Tata Denise, d’Oncle Jo et de leurs cinq enfants. Lili ne s’y plaît pas : Tunis, sa lumière, ses parfums lui manquent. L’appartement est petit, les immeubles sont gris, les cousins et cousines bruyants. Tata Denise est une accro du ménage et Oncle Jo, déprimé, passe ses journées au balcon à regarder l’horizon qui n’est rien d’autre qu’un terrain vague rempli de détritus.
Jusqu’au jour où Oncle Jo disparaît. Lili le retrouve au pied de l’immeuble, en train de nettoyer le terrain vague. Elle décide alors de l’aider : ils vont faire de ce terrain, un jardin comme il en existe à Tunis. Les voisins et la famille les prennent pour des fous. Et Pierrot (10) et sa bande sont bien décidés à défendre leur territoire de jeu.


Scénario : Maud Garnier, d’après le roman éponyme de Brigitte Smadja (Ecole des loisirs)
Auteure graphique : Marie Deboissy

En coproduction avec Folimage

Développé avec le soutien du CNC (FAIA), la Région Auvergne-Rhone-Alpes, Valence Agglo, et du Département de la Drome.